Le Vintage.......C'est Quoi???

Le Vintage ! !!


Qu'est-ce que c'est ???


Depuis quelques années, le mot« VINTAGE » a envahit notre champs de vision de consommateur. Mais pas seulement !

Ce phénomène ruisselle dans beaucoup de domaines de nos vies. Comme si l'appellation Vintage revêtait un statut de label de qualité faisant référence aux savoirs-faire« Anciens ». C'est, dans l'imaginaire, un peu vrai, mais du coup, un peu faux.

Nous allons essayer de démystifier et donc de démythifier ce qui se cache derrière ce mot fourre tout.

En tout cas dans le secteur qui nous concerne : la Fringue. Je tiens d'ores et déjà à le dire : Un produit neuf de merde sera de fait un produit d'occasion de merde ! Je n'ai jamais vu une fringue de chez ZARA finir comme un best-seller de la friperie !Que l'on n'essaye pas de nous vendre un produit sous appellation Vintage, si tant est que ce soit une appellation, sous ce pretexte fallacieux qu'il est vieux, qu'il est « patiné ». Tu parles d'une patine !!!! Il est vieux et vieux, point !!!

C'est la que les plus crédules se font rouler et les plus malins se font des c... en or. Ah !!! Apres la passion pour le beau, l'objet rare, l'obsession mercantile rode insidieusement.

Vintage, Néo-Rétro, Millésime.....des mots, des concepts cousins !


Encore un truc qui vient de chez nous.Et oui, le mot Vintage est un dérivé anglais du mot Vendange. En fait, en œnologie, on dérive lentement, au fil du temps sur les idées valorisantes de Cuvées au sens d'années de récoltes d'une qualité extra-ordinaire, et par extension de Millésimes !

Dans Vintage, il y a deux idées fortes : Ancien et de qualité.

On retrouvera le terme vintage dans plusieurs filières


  • musique
  • œnologie
  • Décoration, ameublement
  • humour

Le terme rétro est utilisé pour désigner quelque chose qui est censé représenter une certaine époque, mais qui ne vient pas de cette époque. Il encadre une période de l'occasion datant  plutôt des années 30. Le Vintage étendant la période des années 30 aux années 80 environ. A l'inverse le Vintage se doit d’être le produit d'origine. Là aussi, il suffit de regarder l'étymologie du mot pour le comprendre. Rétro est un préfixe que l'on retrouve dans des mots comme rétrospective, rétrograde ou encore rétroviseur,c'est-à-dire des mots qui incluent la notion de regard ou retour en arrière.


C'est donc en toute logique que le terme rétro s'utilise lorsque l'on souhaite se référer à quelque chose de passé, qui n'existe plus.Un objet rétro sera donc un objet qui rappelle ce passé, comme par exemple un téléphone à cadran qui serait produit de nos jours : il n'est pas d'époque mais a le même design. On parle aussi de néo-rétro.

Le Français rendra le mot Vintage plus populaire dès la décennie 80,s'adossant à l'idée de Rétro. Ce mot prends ses quartiers surtout dans le monde de la Mode en nommant un vêtement ancien comme étant le marqueur spécifique de l’époque ou il a été créé. Ainsi,nous sommes sur une extrapolation du terme vintage pour Millésime,remarquable par sa qualité, son style particulier, le reflet d'un moment.

Du haut vers le bas.....


On ne va pas se mentir, le phénomène Vintage ressemble a beaucoup de schémas d’évolution que nous connaissons dans le prêt a porter. C'est-à-dire partir du haut pour se diffuser vers le bas... de gamme. Clairement, cette tendance prend naissance chez les grandes marques qui labelliseront certains modèles iconiques passés de « Vintage » comme chez Dior, Chanel,Saint Laurent.....

Ruisselant sur le reste du prêt apporter et par extension, il englobe toute pièce d'occasion ayant au minimum une vingtaine d'années....( c'est de moins en moins vrai,mais bon....)et reflète un moment précis d'une époque définie démarrant au environ des années 50 !  Les 60's, 70's, Punks et d'une authenticité typée par les matières authentiques ou bien les marques.


Vintage et Fripes



« S'il y a bien une chose que j'abhorre, c'est cette perversion des riches qui s'habillent comme des pauvres, avec des fripes qui pendouillent, des bonnets de laine grise, des chaussures de clochard et des chemises a fleurs sous des pulls fatigués. Non seulement c'est laid, mais c'est insultant. Rien n'est plus méprisable que le mépris des riches pour le désir des pauvres »

M. Barberry

L’élégance du Hérisson


On voit bien la dichotomie entre les deux branches sœurs du vêtement d'occasion, entre l’aristocratie du vêtement de  « seconde main » et la fripe vulgaire premier prix.

On constate bien entendu que les seconds, poussés aujourd’hui  par l'engouement  pour l'occasion tentent de se hisser au statuts des premiers, devenir des pièces originales d'exception.

Bon, je ne vous le cache pas, pour certaines nippes, ce sera impossible.

Olivier M.
Destock' Vintage
Olivier M.
Destock' Vintage